Proposition d’un modèle structurant les conseils de l’ordre des pharmaciens d’officine

Aucun commentaire sur Proposition d’un modèle structurant les conseils de l’ordre des pharmaciens d’officine

<Observer la convenance dans le détail et l’ordre dans l’ensemble >


Scrutin proportionnel mixte

Selon ce modèle, les plus petites provinces sont généralement parfaitement représentées, tandis que les plus grandes ne peuvent bénéficier que d’une faible amplification en sièges de leur victoire en voix.
-Il permet une meilleure représentation de la diversité des opinions.
-Il permet à chaque région d’obtenir un nombre de sièges proportionnel au nombre de candidats.

C’est pourquoi il peut sembler plus juste que le système majoritaire, car il rend impossible la prédominance exclusive d’une formation qui n’aurait pas le soutien d’une majorité des pharmaciens dans le pays.

 

Composition des conseils de l’ordre des pharmaciens d’officine

-Chaque conseil régional est composé de 20 membres dont 4 suppléants.
-Pour les régions dont le nombre d’officines ne dépasse pas 200, on procède au fusionnement des régions pour atteindre le cotât et composer un conseil régional.

Actuellement c’est le cas des trois région du sud (Guelmim-Oued-Noun, Laâyoune-Sagia Al hamra, Ed Dakhla-Oued ed Dahab)

Les électeurs votent pour une liste de candidats dans leurs provinces respectives pour désigner un conseiller par province. Puis les sièges restants sont attribués aux élus des provinces possédant le plus grand nombre d’officines par ordre décroissant à raison d’un siège par province, et ce jusqu’à épuisement des sièges.

 exemple

Chaque conseil régional procède à l’élection, en son sein, d’un membre du conseil national. Ce dernier ne peut occuper qu’un poste de « assesseur » dans son conseil régional.

le Conseil central est composé des présidents et secrétaires généraux de chaque conseil régional.

Le conseil national est composé de 12 officinaux dont 10 élus provenant des conseils régionaux et un ou deux membres provenant des régions ayant le plus grand nombre de Pharmaciens d’officine.

Le président du conseil national est élu au suffrage universel.


Il est créé dans chaque province, un bureau de vote dont l’emplacement est porté à la connaissance des pharmaciens par tout moyen en usage, 60 jours au moins avant la date du scrutin.

 

proposé par:

Belouadia Soufiane et Charadi Badr