LE CAFÉ: Aucune liaison avec l’arythmie cardiaque

Aucun commentaire sur LE CAFÉ: Aucune liaison avec l’arythmie cardiaque

Une étude menée auprès de personnes atteintes d’insuffisance cardiaque montre que la caféine, même à haute dose, ne provoque aucun trouble du rythme cardiaque.

La caféine, base scanthique proche de la théophylline, présente essentiellement dans le café, le thé, le cola, le cacao et le chocolat, est responsable d’effets sympathomimétiques. La consommation de caféine à dose habituelle n’expose pas aux arythmies ventriculaires, mais le risque d’arythmie supraventiculaire était mal évalué jusqu’à maintenant.

Café caféine

 

Cette nouvelle étude est la première à remettre réellement en cause, ce qui pourtant pouvait sembler acquis, en matière de caféine et d’insuffisance cardiaque.

Cette étude brésilienne est menée en double aveugle selon un protocole cross-over et porte sur 51 patients présentant une insuffisance cardiaque.

Ces patients ont ingéré durant 5 heures, 100 mg de caféine (l’équivalent contenu dans une «bonne» tasse de café) ou 100 mg de lactose, par heure. Les mesures ont été effectuées 1 heure après la dernière prise, au repos, puis lors d’un test d’effort sur un tapis roulant. L’expérience a été reconduite après une semaine.

Extra systolique

Pas d’effet sur les extrasystoles

Les résultats, publiés dans le JAMA Internal Medicine, ne montrent absolument aucun effet de la prise de caféine sur les extrasystoles ventriculaires ou supraventriculaires, et cela tant au repos qu’à l’effort.

Ces résultats, même s’ils ne portent pas sur un large échantillon, vont dans le même sens que d’autres observations récentes rapportant l’absence d’association entre consommation régulière de caféine et extrasystoles.