DIABÈTE et DÉPRESSION : l’un induit l’autre.

Diabète et dépression
Aucun commentaire sur DIABÈTE et DÉPRESSION : l’un induit l’autre.

Des chercheurs de la Harvard School of Public Health ont mené une étude de 10 ans qui suggère que le diabète et la dépression sont liés , l’un peut contribuer à l’autre .

L’étude a été faite sur plus de 65.000 femmes, âgés de 50 à 75. Au cours de la recherche, la dépression et les nouveaux cas de diabète de type 2 ont été surveillés. 7415 ont développé une dépression dont 2844 diabétiques ,une corrélation à surveiller .

Les chercheurs ont suggéré que le dénominateur  commun est probablement le stress. Des niveaux élevés d’hormones de stress, qui sont souvent trouvés chez les personnes déprimées, peuvent conduire à des problèmes avec le métabolisme du glucose , la résistance accrue à l’insuline et une accumulation de graisse , tous les risques sont réunis pour devenir diabètique .

Diabètes et depression

Les auteurs de l’étude suggèrent que les médecins traitant les diabétiques doivent prendre soin d’aborder des aspects psychologiques, et que les médecins traitant la dépression devraient prêter attention à la glycémie et d’autres symptômes du diabète.

Le site Web de l’American Diabetes Association (diabetes.org) déclare : «À un moment donné, la plupart des personnes atteintes de diabète ne sont pas depressives Mais les études montrent que les personnes atteintes de diabète ont un plus grand risque de dépression que les personnes non diabètiques… .

«Le stress de la gestion quotidienne du diabète peut conduire à une dépression » et  Nous pouvons nous sentir seuls ou démarquer des autres en raison de la surcharge de travail et les inconvénients impliqués dans notre routine quotidienne.

Les complications du diabète et la difficulté à maintenir des niveaux de glycemie normaux dans le sang peuvent nous faire sentir isolé ,frustré ,contrarier……
Et puis il y a des jours où tout simplement le fait de prendre ses medicaments hypoglycémiants tout en se privant de tout les mets sucrés devient enrageant .
Les sentiments de ce genre peuvent éventuellement pousser à un laisser-aller , même si nous savons que ce n’est pas bon pour notre santé.

Depression diabète

L’association affirme que repérer la dépression chez le diabètique est une étape décisive dans l’évolution de la maladie .
Les symptômes peuvent inclure:
• Perte de plaisir. Nous perdons tout intérêt à faire des choses -ou quoi que ce soit.
• Changement dans les habitudes de sommeil.
• Changement de l’appétit.
• Problèmes de concentration.
• Perte d’énergie.
• Nervosité.
• Pensées suicidaires.

Bien que nous ne pouvons pas avoir le contrôle sur la façon dont notre corps utilise l’insuline, on peut au moins contrôler la façon dont nous nous sentons à ce sujet.
le Dr Jason Baker, endocrinologue au Weill Cornell Medical College dit que le soutien des autres est cruciale et que toute sorte de méthode qui aide à nous sentir plus détendu affectera notre contrôle du diabète, et devrait également avoir un impact positif sur la dépression.

La dépression est quelque chose qui vous fait perdre le sens de la vie.
– de Michael Schenker,musicien

Traduit par la CSPS