DIABÈTE: Sucré-salé, un doux mélange dangeureux

Aucun commentaire sur DIABÈTE: Sucré-salé, un doux mélange dangeureux

L’addition de sel restaure l’absorption du sucre dans la partie haute de l’intestin et entraîne une augmentation de la glycémie post-prandiale. Des conclusions présentées dans la revue Cell Metabolism, qui soulignent l’influence essentielle du sodium sur l’absorption intestinale du glucose.

Chirurgie bariatrique
La chirurgie de l’obésité de type bypass consiste à modifier le circuit alimentaire, en court-circuitant une partie de l’estomac et de l’intestin. Depuis sa recommandation par la Haute Autorité de Santé en 2009, la chirurgie bariatrique a été réalisée chez plus de 200 000 français atteints d’obésité sévère.

Le métabolisme du glucose : après un bypass gastrique, le sucre ingéré n’est plus absorbé que dans la partie basse de l’intestin, lorsqu’il entre en contact avec la bile. De plus, cet effet de la bile est annulé en présence de phlorizine, un inhibiteur de l’absorption du glucose, naturellement contenu dans l’écorce de pommier. Enfin, l’addition de sodium (sel) suffit à restaurer l’absorption du sucre dans la partie haute de l’intestin, et à accroître le taux de sucre post-prandial .

Le lien entre l’addition de sel et l’augmentation de la glycémie au cours du repas : avec ces tout premiers résultats, les chercheurs mettent en évidence l’influence essentielle du sodium sur l’absorption intestinale du glucose : le sodium endogène, excrété dans la bile et les secrétions digestives, assure la majorité de l’absorption physiologique du glucose par l’intestin.

Les chercheurs lillois soulignent l’intérêt de prévenir ou traiter le diabète en modulant l’absorption intestinale du glucose par des mesures diététiques (par la diminution de l’ingestion simultanée de sel et de sucre) ou pharmacologiques (à l’aide de molécules inhibant sélectivement le transporteur sodium-glucose intestinal, dont les premiers résultats chez l’homme semblent prometteurs).

Au-delà de la chirurgie, l’élucidation des liens unissant l’intestin, l’alimentation et l’équilibre glycémique ouvre de nouvelles perspectives pour la prise en charge du diabète de type 2, une maladie qui frappe  plus de 300 millions de personnes dans le monde.

Sources: Cell Metabolism March, 2016 DOI: 10.1016/j.cmet.2016.01.018 Bile Diversion in Roux-en-Y Gastric Bypass Modulates Sodium-Dependent Glucose Intestinal Uptake