CRISE CARDIAQUE: Le patch bionique qui répare, régule, surveille et traite

Patch coeur
Aucun commentaire sur CRISE CARDIAQUE: Le patch bionique qui répare, régule, surveille et traite

Il se dilate comme le tissu cardiaque humain, mais se régule comme une machine. Ce patch cardiaque bionique combine des éléments organiques et d’ingénierie. Selon ses inventeurs, ses capacités dépasseraient celles du tissu humain…

Cette nouvelle innovation de chercheurs en ingénierie de l’Université de  (TAU) pourrait peut-être révolutionner la recherche cardiaque. Présentée dans la revue Nature Materials, elle apporte déjà un espoir, celui de pouvoir un jour combler un besoin réel et sérieux, alors qu’une personne sur 4 en attente d’une greffe décède dans l’attente d’un donneur.

Il peut être géré à distance. Il est composé de cellules vivantes cardiaques, de polymères et de systèmes nanoélectroniques complexes. Ce système électronique apporte des fonctionnalités précieuses comme la détection et le suivi en ligne des contractions cardiaques et la possibilité de » stimuler » en cas de besoin. En outre, l’électronique peut contrôler la libération de facteurs de croissance et de médicaments, pour « activer » les cellules souches ou pour réduire une inflammation après la transplantation.

Patch coeur

Ce n’est pas de la » science-fiction » : Cette invention est l’œuvre du  du Département des biotechnologies de TAU, qui, en dépit de l’intégration combinée d’électronique et de tissus vivants assure que ce n’est pas » de la science-fiction » mais le muscle cardiaque fonctionne correctement. Il est vrai que son équipe est spécialisée, depuis de nombreuses années, dans le développement de substituts fonctionnels pour les tissus cardiaques endommagés par une crises ou une maladie cardiaque. Son nouveau » patch cardiaque bionique » non seulement remplace le tissu organique lésé, mais assure également la fonction cardiaque grâce au système de télésurveillance.

Des fonctions essentielles : « Nous avons d’abord vérifié que les cellules se contractaient bien dans le patch puis nous avons travaillé à réguler la fonction cardiaque, puis à pouvoir libérer des médicaments directement dans le cœur pour optimiser intégration du patch dans le » cœur hôte «  » : des polymères activables à distance sont capables de libérer des médicaments, tels que des facteurs de croissance ou de petites molécules sur demande.

Le patch bionique est aussi un formidable outil de suivi : » Imaginez qu’un patient subisse un événement cardiaque à la maison. Son médecin sera en mesure de se connecter, de visualiser les données envoyées à distance à partir des capteurs embarqués dans le génie tissulaire, d’évaluer exactement l’état du patient, voire de réguler la fonction cardiaque.

Et l’objectif à long terme serait que chaque patient puisse réguler son propre bien-être cardiaque… Reste à » mettre en pratique » la technologie, ce qui peut prendre un certain temps, confirment les auteurs… Et, dans cette attente, un mode de vie sain reste la meilleure façon de garder son cœur en bonne santé.

Source: Nature Materials March 2016 (In Press) via Eurekalert (AAAS) 14-Mar-2016 Cyborg cardiac patch