Des bactéries responsables du retard de croissance chez l’enfant .(Microbiote)

SIBO Microbiote
Aucun commentaire sur Des bactéries responsables du retard de croissance chez l’enfant .(Microbiote)

Cette étude de l’University of Virginia Health System identifie un nouvel effet de la prolifération bactérienne intestinale (Small Intestine Bacterial Overgrowth ou SIBO): le retard de croissance chez l’enfant. Le mécanisme est simple, cette croissance excessive des bactéries dans l’intestin grêle conduit à une inflammation et une mauvaise absorption des nutriments. Ces conclusions, présentées dans la revue mBio alertent à nouveau sur les mauvaises conditions d’hygiène de certains groupes de population, sur la malnutrition également et sur leurs effets néfastes associés sur la santé et le développement des enfants, tout particulièrement dans les pays à faible revenu.

La prolifération bactérienne intestinale (SIBO) se traduit par une augmentation significative de la colonisation bactérienne dans l’intestin grêle, alors que normalement, la plupart des bactéries sont localisées dans le gros intestin. On sait que chaque être humain a un microbiote qui lui est propre, que le microbiote joue un rôle clé dans la santé, mais qu’il dépend aussi de l’alimentation et de l’hygiène dans la petite enfance. Les chercheurs rappellent que ces bactéries sont impliquées dans plusieurs fonctions importantes dont le système immunitaire, la perméabilité intestinale, la production de vitamines, la régularisation des hormones et l’absorption et le métabolisme des nutriments.

Une véritable » entéropathie de l’environnement « , c’est ainsi que les auteurs décrivent cette forme de » SIBO « , constatée ici chez 103 enfants, suivis depuis la naissance, âgés d’environ 2 ans, et vivant dans un bidonville. En dépit de la mise en œuvre d’un programme de vaccination, de soins médicaux, de conseils nutritionnels,
· ces enfants accusent un retard de croissance moyen de 9,5% à la naissance et de 27,6% à l’âge d’1 an.
· A l’âge de 2 ans, encore 1 enfant sur 6 présente des signes de SIBO, avec présence d’hydrogène dans l’haleine.
· Dans l’ensemble, la prolifération bactérienne, associée à l’inflammation de l’intestin, s’avère bien plus fréquente chez les enfants présentant un retard de croissance.
– Source:santelg