BÉBÉS: Savoir éviter les substances toxiques

Aucun commentaire sur BÉBÉS: Savoir éviter les substances toxiques

image

L’Association Women in Europe for a Common Future, une association dont l’objectif est de faire entendre la voix des femmes dans le développement durable et la politique environnementale alerte à nouveau sur les substances toxiques contenues dans un grand nombre de produits cosmétiques et d’hygiène pour bébés et les risques élevés associés pour la santé de l’Enfant. 3 composés notamment sont associés à risque accru d’allergie.

· Sur 341 produits cosmétiques pour bébés « vendus en supermarchés et parapharmacies « analysés ,
· 299 contiennent des substances toxiques selon les normes européennes et françaises (ANSM)
· 3 familles de composés sont jugés à risque élevé. Il s’agit de:
la méthylisothiazolinone (MIT), un puissant biocide et conservateur du groupe des isothiazolinones, déjà connue pour être utilisée dans les produits de soins : ce composé est retrouvé dans 19 produits dont 7 marques de lingettes.
le phénoxyéthanol, un conservateur dont l’utilisation dans les produits d’hygiène et de beauté, en particulier dans les crèmes pour la peau et les crèmes solaires est également connue et dont les effets toxiques sur la reproduction sont documentés. Sa limite de concentration préconisée par l’ANSM est de 0,4 % dans les produits d’hygiène pour bébés et enfants jusqu’à 3 ans. Le composé est retrouvé ici au-delà du seuil, dans 54 produits dont 26 lingettes.
– L’analyse à identifié des parfums associés au risque d’allergies, dans 226 produits.
Enfin, l’Ethylène diamine tétraacétique (EDTA), un agent chélateur puissant, s’avère très présent dans les produits moussants (shampoings et bains), les sulfates (laureth et lauryl sulfate), des agents moussants associés à des risques d’irritation et d’autres agents toxiques sont également mis à l’index par ce rapport.

source :santelog