El Ouardi accorde un délai d’un mois aux fabricants et importateurs des dispositifs medicaux

Aucun commentaire sur El Ouardi accorde un délai d’un mois aux fabricants et importateurs des dispositifs medicaux

Medical instruments for ENT doctor on white

La baisser des prix de près de 1.000 dispositifs médicaux annoncée auparavant par le ministre de la santé entrera en vigueur la fin de ce mois.

Le décret fixe une marge bénéficiaire de 35% pour les dispositifs médicaux dont le prix est inférieur à 300 DH, 25 % pour les produits dont le prix varie entre 300 et 1000 DH, 15% pour les fournitures dont le prix est compris entre 1000 et 10 000 DH et une marge forfaitaire de 700 DH pour les dispositifs médicaux coutant plus de 10 000 DH.

Par ailleurs, le décret impose aux fabricants et importateurs de dispositifs médicaux de déclarer les prix de vente hors taxe au ministère de la Santé qui seront publiés sur son site électronique. Les prix des produits seront fixés par décret par le ministère de la santé après avoir étudié la demande de fixation des prix déposée par lesdites sociétés.

Enfin, cette loi accorde aux fabricants et importateurs un délai d’un mois à partir de février pour déposer les déclarations des prix de leurs produits. Et c’est à partir de ces déclarations que le ministère fixera les prix de ces dispositifs médicaux par voie réglementaire.

Après les révisions des prix, le but de Houcine Louardi est de mettre en place un système unifié en matière de tarification pour chaque matériel.

Par ailleurs, selon le ministère de la santé, les dispositifs médicaux dont les prix révisés seront fabriqués au Maroc après l’obtention d’une licence, c’est déjà le cas du médicament contre l’hépatite C. Une démarche de nature à dynamiser cette industrie.

Par M. El hali

Tags: